Nom de code bizarre ? Non, pas du tout. Les connaisseurs auront reconnu dans ce libellé une guitare électrique. Rêve d’ado et de jeune maintes fois repoussé, folie de cette dernière semaine réalisée.

Musicien depuis presque toujours, d’abord plutôt classique avec la clarinette, puis plus éclectique avec la guitare – sèche – et le piano, j’ai souvent désiré jouer de la guitare électrique … Rêve, folie, imaginaire …

Ayant récemment fait l’acquisition de module Fast Track de M-Audio pour l’enregistrement du piano, l’acquisition d’une guitare électrique prenait tout son sens, ce module étant pourvu d’une multitude d’effets en tous genres pour la guitare. le projet, reporté trop souvent s’est donc réalisé. Ayant cherché quelque peu sur le net ce qui était disponible dans des prix convenant à ma bourse, mon choix s’est premièrement porté sur une Yamaha 112v, très polyvalente selon les avis, avant de faire le pas vers Washburn, après une discussion très intéressante avec mon vendeur. Guitare standard, avec 2 micros simples et un double, 5 positions de réglage des micros, … elle est gris moyen et a eu droit à tous les réglages d’harmoniques d’une grande guitare.

C’est ainsi que vendredi soir et samedi ont été plutôt musicaux, avec des tests, des parties de plaisir et un peu de délire.

Je vous laisse, pour terminer ce billet, un premier enregistrement, très sage, d’une rapide réalisation.

Pin It on Pinterest

Share This