default_mobilelogo

Sorti tout droit du latin, cet ancien langage auquel on doit tellement encore aujourd'hui, DIGITus signifie "doigt". Il est aussi devenu, dans la langue courante, avec un passage par l'anglais, un élément incontournable du monde numérique. C'est donc un nom tout trouvé pour ce site internet, qui partage au public nombre de réalisations numériques musicales, photographiques, pédagogiques, autant d'éléments qui demandent une utilisation intensive et précise des doigts !

Un nom aux multiples facettes

Doigt

Tout d'abord, tout ce qui est réalisé ici - cours, musique, photographie, sites internet, ... - l'a été grâce à mes 10 doigts. Si pendant longtemps on a dit de moi - à juste titre - que je n'étais pas manuel, j'utilise mes 10 doigts quotidiennement pendant de nombreuses heures depuis bien des années. Souvent accompagnés d'un clavier - alphanumérique ou bi-colore - ils composent nombres de codes dont vous pouvez jouir du résultat.

Digital

Synonyme de numérique, digital est un angliscisme désignant ce qui a recours au système binaire. Ce mot barbare, vous l'avez déjà bien souvent entendu, surtout si vous avez un ami mathématicien ou informaticien dans votre entourage. C'est le système qui veut que 1+1 ne fasse pas 2 mais 10 ! Ainsi, ce qui est digital est le résultat d'une transformation dont le but est de transformer un signal - image, musique, ... - en chiffres. Le résultat de cette transformation est une bien plus grande précision et rrotabilité du résultat.

Ainsi, tout ce que vous trouverez sur internet est digital. En effet, point de papier, de film argentique ou de bande magnétique. Tout est numérisé - terme préféré par l'Academie Française - pour y être reproduit et partagé à l'infini.

Souvent, dans les classes, les enfants nous demandent de leur écrire un petit mot dans leur carnet de souvenirs ... et de faire un dessin. Pour moi, ça a souvent été la galère, parce que je dessine, et j'ai même un côté artistique graphique un peu développé, mais mes crayons sont plutôt un clavier, une souris ou, mieux, une tablette graphique. Je fais du DIGIT-art.

Dig-it

En anglais, "dig" signifie "creuser", "faire des fouilles" ... c'est ce que je vous invite à faire en parcourant ce site. C'est aussi ce que j'essaie de faire le plus souvent possible : proposer des ressources de qualité, qui font plus que retourner la terre à la surface du connu et couru.

Petit retour en arrière : historique des noms de domaine utilisés

Lors de la création de mes premières pages web, l'hébergement était gratuit, les adresses étaient à rallonge et souvent les publications étaient entourées de publicités ... jusqu'à ce qu'elles furent masquées par elle, si ce n'est dans le visuel par leur format et leurs thèmes.

C'est alors que, à la faveur d'un récent déménagement en Suisse, je me suis renseigné sur les possibliités - et coûts qui m'avaient toujours parus exhorbitants - d'un hébergement payant et de qualité. Si la somme à sortir était un véritable saladier - en argent s'il-vous-plaît - j'ai franchi le pas. Mon premier "vrai site" avait vu le jour : ENSEIGNER.org chez Infomaniak. Hébergement de qualité, espace à profusion, j'étais libre de mes mouvements pour un bon bout de temps. Et cela a duré plusieurs années.

Ce site était centré sur l'enseignement et proposait des réflexions et de plus en plus de documents de cours prêts à l'emploi. C'est toujours le cas dans la partie "enseignement" de ce site.

Mais la passion aidant, proposer des réflexions et des ressources en enseignement n'était plus suffisant. J'avais bien d'autres cordes à mon arc : la musique, la photographie et la création d'espace WEB. En effet, entre temps, j'avais créé ou participé à la création de plusieurs autres sites web. Des pages spécifiques étaient donc glissées ici et là sur ce site d'enseignement. Ça faisait un peu désordre. D'autant plus que les noms de domaines adéquats étaient en réflexion et disponibles à la location. Mais mon hébergeur n'accpetait pas d'avoir plusieurs sites et plusieurs noms de domaines pointant vers des répertoires différents.

Ainsi, pendant un temps, mes différents noms de domaine (lever-du-soleil.org, classeweb.org, ...) ont pointé vers la même page d'accueil, celle-ci étant une redirection vers les pages d'accueil concernées. Avec la création d''i-Maths, programme mathématiques pour les élèves de 10 à 12 ans, la situation n'était plus possible.

Entretemps, ENSEIGNER.org avait pris de l'importance et, au vu des visiteurs, je ne voulais pas risquer de le déménager vers un hébergeur moins pro, mais meilleur marché et, surtout, qui permettait d'héberger autant de sites que j'en avais sur le même espace d'hébergement. C'est ainsi que tous ces "petits" sites ont pris leur envol, indépendamment. Il y avait là une collection de sites, plus ou moins volumineux et plus ou moins visités :

  • ENSEIGNER.org, le plus gros de tous, toujours hébergé chez Infomaniak
  • LEVER-du-SOLEIL.org, petit site pour les photos et les productions musicales
  • ClasseWeb, qui était la résurrection de mes dites de classe belge
  • FamilleChevalley.org, avec les pages consacrées à notre famille
  • i-Maths.org, le petit dernier qui présentait - et présente toujours - des aides et des activités en ligne, ainsi que des cahiers d'exercices pour le programme de mathématiques des élèves de 10 à 12 ans

La famille était au complet et les beaux jours pouvaient commencer ... C'était presque le cas ... à 2 exceptions près : autant de sites à tenir à jour chaque fois qu'une mise au point de sécurité sortait était un travail fastidieux - et qui n'augmentait en rien l'information disponible - et la qualité de cet hébergement bon marché laissait vraiment à désirer.

Ainsi, une autre solution, globale cette fois, a été recherchée pour héberger tous les sites sur le même serveur, et regrouper sur la même base technique tous les sites qui le pouvaient. J'ai donc déménagé virtuelle en France, avec une solution "tout en un" de qualité raisonnable. Regroupant tous mes sites sous le même toit, un nom générique était intéressant. Les différents noms spécifiques, qui étaient autant de marques, pouvaient alors être des redirections vers des répertoires, physiques ou virtuels, de ce gros site.

Si mon nom a été pendant un temps ce dénominateur commun, j'ai assez vite cherché quelque chose de plus anonyme. Ce site étant en quelque sorte un "domicile virtuel", trouvé un nom qui ressemblait à une adresse postale me paraissait une bonne idée. C'est ainsi qu'est né et qu'a duré Liserons7.org pendant 2 ans.

Encore un nouveau ?

Il y a quelques temps, après notre déménagement, s'est posée la question du nom de domaine "parallèle" de ce site. Iil répond depuis plusieurs années à l'adresse "micaelchevalley.ch" mais un nom moins "voyant" est utilisé depuis quelques temps. A-t-il encore du sens ? Est-il encore dans la lignée de ce site ? Autant de questions dont les réponses tendaient de plus en plus vers la négative. Restait alors à en trouver un meilleur.

Afin de ne pas renouveler l'erreur commise il y a 2 ans, j'ai essayé de mettre sur papier - pas virtuel cette fois - les exigences de ce nom de domaine.

  • recouvrir les différents domaines traités : enseignement, musique, photographie, blogs
  • avoir des affinités avec les notions de partage, en ligne, de couleurs, de lumière, ...
  • fonctionner, de préférence, en anglais et en français
  • être disponible dans une extension basique (génériques ou .ch)
  • avoir un sens propre, réhaussant le champ d'action du présent site

Depuis longtemps, je lorgnais sur mic.*, mon surnom et mon diminutif, qui aurait l'avantage de me représenter sans mettre en avant mon identité complète du premier coup. Hélas, seules quelques extensions exotiques ou hors de prix étaient encore disponibles pour ce groupe de 3 lettres.

J'ai passé des heures, sur mon ordi ou sur mon smartphone pour trouver des termes qui correspondaient à mes attentes et vérifier leur disponibilité. Certains collaient bien avec une partie de mes activités, d'autres avec d'autres, ... mais je ne voulais pas en revenir à un nom de domaine qui ne soit sigificatif que pour un ou deux domaines d'activité.

Dans le terme "DIGIT", on retrouve nombre d'analogies avec ce que je désire vous partager dans ce site internet.

ADorg600

Webmaster600

BlogInformatique600