default_mobilelogo

C'est fait ! Hier, j'ai terminé mon premier site sous WordPress.

 Habitué depuis 2006 à Joomla, utiliser WordPress - wp pour les intimes - c'était un peu passer à l'ennemi. Il faut dire qu'il y a cette concurrence, cette inimitié, ce duopole entre les deux gestionnaire de contenus, un peu comme on le trouve entre Microsoft et Apple, Android et iOS, Nikon et Canon …

J'avais bien installé WordPress pour une amie il y a quelques années et j'avais trouvé cela très simple, mais l'informatique n'étant qu'une passion et un service, en plus de mon métier principal, le temps et l'énergie me manquaient pour apprendre un nouveau langage. Lorsque juste avant la naissance de ma deuxième fille, un client avait absolument voulu que je migre son site, j'avais décliné l'offre : ce n'était vraiment pas le bon moment.

Et puis les choses changent, les disponibilités également.

Avec le changement de serveur de mes activités informatiques il y a quelques semaines, WordPress est proposé en natif, intégré directement sur le serveur et donc encore plus simple à déployer … alors j'ai succombé !

Il faut dire que Joomla, c'est un peu le 40 tonnes de l'informatique - même s'il y a encore plus gros ! Il fait beaucoup, offre énormément de possibilités de mises en écran et de gestion de contenus différents … mais la mise en place minimale demande déjà pas mal de travail. Donc pour un "petit site", c'est beaucoup de temps et d'énergie sans grande plus value.  J'ai donc développé une solution alternative pour les gérer : RapidWeaver, une sorte de iWeb ou de Frontpage - pour ceux qui les ont connus et/ou utilisés - mais en bien plus modulaire.

Les grands + de WordPress

En mettant les mains dans le cambouis - j'ai dû y passer une petite trentaine d'heures pour comprendre le système et mettre en place le premier site - j'en dégage un certain nombre d'avantages et quelques inconvénients aussi. Bien sûr, on compare toujours avec ce que l'on connaît, avec ce qu'on a utilisé jusque là, à saoivr principalement Joomla.

  • La simplicité. Avec la formule "automatique", l'installation se fait toute seule : création de la base de données, création de l'utilisateur, jumelage des 2 … à croire que l'on travaille sur un site statique
  • La gestion à la fois de pages statiques et de gestionnaire de blog. C'est simple, pratique et cela permet de créer avec un même outil un site statique, dynamique, ou un mélange des deux. Formidable !

Ces deux points forts à eux seuls valent beaucoup de points.

  • La simplicité de la création d'un article
  • La gestion de l'image d'article
  • Des templates efficaces et modernes, plus chers mais d'excellente qualité de gestion et graphique. Il faut dire que, expérience faite, j'ai choisi et acheté directement un mon template multitâche qui me permet d'apprendre un système et de gérer la plupart des sites que je gère(rai).

Les petits -

  • Sans module additionnel, les médias n'ont pas de sous-dossier, c'est donc un peu le fouilli.
  • Les menus de gestion ne sont pas toujours très clairs ... et puis il faut réapprendre du vocabulaire : Widgets au lieu de modules par exemple.
  • Certains éléments se retrouvent à différents endroits, comme les menus ... c'est certainement le cas dans Joomla aussi mais je m'y étais habitué.
  • Moins de possibilités de placer des éléments

Et maintenant ?

Outre les sites qui doivent être mis à jour et qui risquent bien de passer à wp, certains de mes "grosses productions" resteront sous Joomla. Ce serait trop de travail et d'une certaine manière contreproductif de les migrer, d'autant plus qu'avec le changement de serveur, ils sont devenus bien plus réactifs. Par contre, la simplicité de la création d'articles m'a vraiment séduit et il se pourrait bien que certains blogs migrent vers wp. 

Cela me fait une corde de plus à mon arc ... Besoin d'un - nouveau - site ? Contactez-moi !

ADorg600

Webmaster600

BlogInformatique600