J’achète un PC (2) – Sur le terrain

21 Oct 2019 | Informatique & compagnie

Ce billet fait partie d’une série ayant comme thème mon retour vers Windows (et le « PC ») après 9 ans de Mac exclusif. Plus qu’une étude comparative entre les 2 systèmes d’exploitation et les machines qui les utilisent, c’est du côté de mon expérience utilisateur qu’ils s’articuleront.

Étant considéré comme un disque dur avec un écran dans un premier temps, ce PC est dévolu aux sorties et shootings photos, afin de pouvoir décharger les photos et, pourquoi pas, commencer à les trier voire à les développer sommairement.

Le jour de la course Yverdon-Chasseron contre la Sclérose en Plaques, c’était sa première sortie. La situation s’y prêtait bien : un lieu de prise de vue accessible en voiture, deux temps de shooting d’environ 400 photos chacun et une pause d’environ 30 minutes entre les deux.

Après le passage du premier groupe, j’ai donc allumé le PC et introduis la carte dans le logement prévu à cet effet. Ici, pas d’adaptateur, tout est disponible directement… bien pratique dans des situations moins confortables qu’un bureau !

Ça fait quelques jours que j’ai cette nouvelle machine et je ne me suis pas encore tout à fait familiarisé avec toutes les fonctions, entre autre la mise en veille, la veille prolongée et la manière d’en sortir. Ce sera un peu fastidieux ! Ni le bouton sur le côté, ni la barre d’espace semblent produire l’effet escompté. Après un temps d’attente, c’est le redémarrage forcé : appuyer 6 secondes sur le bouton d’allumage, ça fonctionne encore !

Mais la machine semble ne pas trop apprécier ce traitement : si elle démarre normalement, l’affichage est un peu vide. L’explorateur, par exemple, affiche les icônes des dossiers mais pas leur nom. Pas très pratique quand on veut justement transférer des fichiers… et les retrouver ensuite. Finalement la copie de plus de 300 photos (soit environ 15 Gb s’est faite en quelques minutes). Ce n’est pas aussi rapide qu’avec le Macbook mais au moins dans celui-ci, il y a un lecteur de carte intégré !

L’importation dans Lightroom s’est faite facilement mais comme je n’ai pas eu le temps de les traiter plus avant, je ne me prononcerai pas sur le traitement de photos avec cette machine aujourd’hui !

L’importation dans Lightroom de même que la création des aperçus s’effectue en prenant le temps nécessaire. La machine n’est pas rapide, n’a pas de carte graphique dédiée et elle prend donc son temps mais sans erreur. Je n’aurai pas le temps de commencer à les trier ou à les développer, les coureurs suivants pointent leur nez.

Au final, après quelques sueurs froides, tout entre dans l’ordre et la fonction de « disque dur avancé » remplit très bien son office.

Les sorties de veille étaient souvent problématiques sur mes PC d’avant 2010, il me semble que le souci ne soit pas totalement réglé… ou alors, je ne sais pas m’y prendre… Après le paramétrage des modes d’entrée et de sortie de veille, je n’aurai plus le souci rencontré aujourd’hui. 

Pin It on Pinterest

Share This