J’achète un PC (6) : un mois plus tard, le bilan

Publié le 8 Déc 2019
b
2 153 vues

Ce billet fait partie d’une série ayant comme thème mon retour vers Windows (et le « PC ») après 9 ans de Mac exclusif. Plus qu’une étude comparative entre les 2 systèmes d’exploitation et les machines qui les utilisent, c’est du côté de mon expérience utilisateur qu’ils s’articuleront.

Maintenant que j’ai emporté mon PC pendant un mois tous mes jours de classe, quel bilan en tirer ?

La finalisation de l’installation

Installer une machine et l’optimiser prend du temps… peut-être pour en gagner plus tard. Je n’ai pas eu ce temps à disposition et j’utilise donc ma machine telle quelle. Quelques éléments devraient pourtant être réglés…

 

Les polices d’écriture

Les polices d’écriture ont été réparties en 3 dossiers :

  • les polices de base (encore beaucoup trop nombreuses)
  • les polices optionnelles, glanées ci et là, parfois utilisées, que je garde dans un dossier sous la main pour pouvoir les installer si nécessaire mais qui ne sont pas chargées à l’ouverture de la machine.
  • les nouvelles polices, récemment acquises et intéressantes pour un usage spécifique.

 

La connexion « modem »

Je passe une heure par jour dans le train et donc la connexion de l’ordinateur à internet, en passant par le téléphone, n’est pas une option insignifiante.

Si la recherche de la connexion Wifi générée par le téléphone ne fonctionne qu’une fois sur dix au mieux, la connexion par Bluetooth fonctionne à tous les coups. Problème : la connexion est stable mais elle est très lente. Effectuer des tâches de fond, comme relever ou envoyer des mails et éventuellement surfer sur des pages légères est possible mais pas beaucoup plus. En cherchant d’autres solutions, je n’ai rien trouvé de bien convainquant. Si je devais rester sur une machine Windows, je pense que je prendrais un abonnement data  avec une carte SIM intégrée ou une clé USB.

 

Si je devais acheter un PC portable maintenant…

Quelques jours après mon achat, je regardais déjà quel PC pourrait remplacer cette première nouvelle machine. En effet, acheté pour son prix, il n’est ni très agréable à l’utilisation – en particulier à cause de son écran bas de gamme – ni suffisamment puissant pour travailler efficacement dans mes différentes sphères d’activité (écriture de cours, graphisme, développement de photos,…). L’objectif d’un PC – à côté de mon Macbook Pro – est d’avoir une machine meilleur marché tout en gardant des performances suffisantes et me permettant d’avoir une machine tactile tout-en-un.

Idéalement, la configuration devrait avoir les éléments suivants :

  • écran tactile IPS, FullHD
  • processeur i7
  • 16 gb de mémoire RAM
  • 1 tb de SSD
  1. Le Microsoft Surface Book 2 est bien trop cher pour entrer dans cette liste d’articles finale. Il coche toutes les cases – et présente même un écran détachable – mais est bien trop cher, tant en 13 qu’en 15 pouces.
  2. J’aime bien la marque Asus de manière générale, et leurs nouveautés techniques – comme le track pad qui est un écran secondaire. La dernière version des Zenbook Flip 14″ (UX463) me fait de l’oeil. Belle construction, double écran – gadget ou vraiment utilisable, je ne sais pas trop – et un prix bien contenu.
  3. Chez Lenovo, le dernier modèle Yoga C940 en 14″ est peut-être celui qui est le plus abouti, avec même un espace de rangement – et de recharge – pour le stylet. La construction est excellente, tant dans le style que dans la qualité – et le prix est également bien contenu.

Si je devais choisir une machine aujourd’hui, ce serait la seconde pour les 2 écrans et la marque, le 3e pour l’homogénéité.

 

Le bilan PC vs Mac aujourd’hui

 

Les avantages de Windows

  • un coût bien inférieur, même à qualité comparable
  • un chronomètre / compte à rebours natif
  • un presse-papier à plusieurs papiers
  • la présence de plusieurs types de ports sur la plupart des machines (au moins USB-A en plus du désormais traditionnel USB-C)
  • la présence d’un écran tactile et d’un système d’exploitation qui le prend en compte
  • le choix entre plusieurs marques de machines… avantage et inconvénient à la fois

 

Les avantages de Mac

  • une meilleure optimisation du système d’exploitation pour une expérience de travail plus rapide (c’est mon expérience personnelle mais je l’ai aussi trouvé dans plusieurs articles sur la toile ces dernières semaines)
  • une bonne prise en charge des profils de couleur
  • une excellente prise en charge de l’iPhone comme modèle externe – qui est même proposé quelques minutes après l’allumage de la machine
  • une plus grande sérénité d’utilisation, certainement parce que j’en ai plus l’habitude mais également parce que la stabilité est meilleure.
  • un écosystème optimisé (ordinateur, téléphone, nuage, contacts, mails,…)
  • des mises à jour optimisées tant pour le système que pour les applications

 

Le mot de la fin (pour aujourd’hui)

D’une manière générale, le Windows a bien progressé. Les sorties de veille – problèmes récurrents – sont maintenant fonctionnelles dans plus de 90 % des cas. Élément toujours marrant, en allant dans les profondeurs des options de Windows 10, on se retrouve dans des boîtes qui ressemblent furieusement à celles de Windows 1995… d’il y a 25 ans !

Le système Windows et ses fameuses fenêtres donne un aspect plus renfermé que le Mac en utilisation, certainement à cause de son graphisme très carré, et à la gestion de l’espace qui semble moins optimisé.

Au-delà du bilan final et de ce que seront les mois prochains, cette expérience de Retour dans le Windows m’a permis non seulement de renouer avec quelques éléments nostalgiques mais également d’évaluer, modestement, le chemin parcouru parce système d’exploitation qui reste le plus utilisé dans le monde.

Du coup, le PC Windows se fera-t-il une place durable à côté du Mac ? Réponse dans un prochain billet…

Pin It on Pinterest