A la base, mes blogs devaient me permettre d’écrire simplement et rapidement mes pensées par rapport à divers thèmes. Après plus de dix ans d’écriture et la multiplication de ceux-ci, l’objectif est-il toujours atteint ? Evaluation en forme d’introspection…

Depuis ma découverte active de WordPress l’automne dernier, je me pose la question du quand et comment migrer mes sites vers cette plateforme, le pourquoi étant déjà assez clair. En effet, en découvrant ce « nouveau » moyen de gérer mes contenus en ligne (adaptation libre de CMS, content management system), j’ai vite compris le potentiel de simplification de flux de travail : plus besoin de créer une image sur mesure, d’ouvrir différents onglets et d’activer de multiples boutons ou cases à cocher. Tout est plus simple, plus rapide, plus fonctionnel,… plus axé sur le contenu et non sur les éléments techniques. Depuis le premier post publié intégralement de mon téléphone portable en moins de 5 minutes, je crois que je vais sérieusement me remettre à écrire, plus souvent, plus vite.

Parce que c’est bien là que réside le problème, si écrire prend trop temps, cela prend aussi trop d’énergie, et comme cela ne donne pas de pain, c’est après tout le reste que je prends le temps d’écrire. Si c’est trop compliqué, ou qu’il me faut trop de temps ou des conditions trop idéales pour pouvoir le faire, je ne le fais pas. Ces derniers mois, j’ai eu plein d’idées de petits billets mais seulement quelques minutes pour les formaliser, et ça ne suffisait pas.

Ces derniers jours, j’ai passé à WordPress mon blog perso. En quelques minutes, tous mes articles Joomla étaient transférés, et plutôt bien. Bien sûr, il m’a fallu ensuite 2 jours de travail acharné pour vérifier le tout, remettre les images qui n’saine pas été correctement importées, créer les pages pour que ce soit joli – avec Divi, c’est le pied. Et cela m’a redonné l’envie d’écrire… et pas seulement l’envie puisque ce billet est le 6e de la journée, dont un sur mon blog photo, le premier qui a été transféré vers WordPress.

État des lieux

Actuellement, ce n’est non pas un ou deux, mais bien 3 blogs et 6 sections principales que je provisionne, parfois régulièrement, parfois beaucoup plus rarement.

C’est le blog le plus actif ces derniers mois, peut-être parce qu’il a été transféré vers WordPress mais aussi parce qu’en ces temps très remplis, j’ai besoin de décharger le stress en sortant et en faisant des photos. Ainsi, les articles ont été nombreux, pas forcément très profonds ou complexes mais en simple partage d’expérience comme j’aime le faire.

Premier blog créé il y a plus de 10 ans, il a connu ses années de gloire à la fin des années 2000, alors que j’étais encore célibataire et que je centrais presque tout mon quotidien sur l’enseignement. Beaucoup d’anecdotes et de réflexions ont été rédigées. Ces derniers temps – je devrais dire ces dernières années – il y a bien moins de contenu, certainement parce que j’écris aussi ailleurs, que j’ai une vie à côté du boulot et que, parfois, ma vie professionnelle me pèse, alors je ne vais pas la prolonger après les heures de classe.

Ce blog a été lancé pour parler de tout et de rien. Actuellement, on y parle surtout de… rien. Peut-être dispraîtra-t-il simplement, faute d’écrits et de raison d’exister.

Ce blog s’étoffera au fur et à mesure que je voyage. En fait, il était surtout prévu pour ‘être une expérience unique, celle de notre long voyage aux USA en 2011. Et puis, le redécouvrant, il m’a donné l’idée de documenter nos prochaines vacances en camping car. Quelques billets y ont été rattachés, faisant mourir un peu plus le blog du fil des jours. Peut-être sera-t-il également l’occasion d’y consigner quelques voyages en amoureux que nous entreprendrons ces prochaines années, comme lorsque nous avons visité Prague ou les Iles Borromées.

C’est le deuxième blog le plus important lancé, et celui qui garde encore le plus d’actualité et de « carburant ». S’il a été délaissé à cause de la lourdeur du système, c’est certainement celui qui devrait bénéficier le plus de la simplification technique.

Blog plutôt technique, basé plus sur mes expérience que sur des tests approfondis, il devrait se destiner à moyen terme à recevoir mes réflexions sur notre société et nos habitudes numériques, liées à l’utilisation – ou non – des réseaux sociaux. Un premier billet a déjà été publié et un second devrait faire le point après un an d’utilisation. Au niveau des activités, c’est certainement celle-ci qui devrait connaître le plus de croissance. En effet, plusieurs projets sont en cours dans le domaine de la création de sites internet, de leur hébergement et de l’accompagnement de différents projets. Plus d’informations quand les choses auront pris forme.

Le bilan

À la lecture de tout ceci, je pense que la simplification technique sera vraiment une manière de remettre le pied à l’étrier, avec beaucoup plus de plaisir. En effet, ce ne sont pas les idées qui manquent mais le temps et l’énergie. De petits billets simples, rapides, parlant d’une expérience spécifique ou d’une découverte pourraient voir le jour rapidement et plus fréquemment.

La difficulté qui reste de mise est la peine que j’ai à relire mes articles : une fois écrits, j’ai envie de passer à autre chose et j’éprouve des difficultés à relire précisément ce qui est vraiment écrit et non ce que j’ai voulu inscrire. Le faire sur une autre mise en écran, par exemple l’article publié plutôt que dans l’éditeur, ou sur un autre support – par exemple la tablette – m’aide un peu. Cela reste pourtant ce que j’aime le moins… et qui pourrait devenir un élément freinant, surtout quand ma prose se multiplie.

Perspectives

Avec le printemps, les nouveaux outils et des projets palpitants, la rédaction de nouveaux billets devrait reprendre et ne pas se cantonner uniquement aux thèmes photographiques. Je me réjouis de partager à nouveaux des éléments de ma vie de famille, de mes vendredis avec mes filles et, pourquoi pas, des mes expériences en classe.

Wait and see…

Pin It on Pinterest

Share This