Windows, 2e essai

Publié le 11 Juil 2020
b
2 015 vues

Durant tout cet été, j’ai beaucoup cherché, lu, regardé, analysé… Faut-il passer à Windows pour l’enseignement afin d’avoir le tactile à portée de main et la projection sans fil grâce au Microsoft Wireless Display Adapter v2 … Tantôt oui, tantôt non… Plusieurs modèles sont passés en haut de ma top list, dont plusieurs étaient déjà listés ici : Lenovo C940 (comme déjà ici), l’Asus UX463 y est apparu, avant de disparaître pour son clavier peu plaisant, Lenovo ThinkPad X1 Yoga, HP Elitebook 1040 G6, HP Dragonfly, … avec de bonnes qualités, souvent une excellente portabilité mais également un coût élevé dans la gamme de PC… même si on reste en-dessous de la gamme Apple !

Au fur et à mesure des recherches, les critères se sont affinés :

  • Bel écran, non seulement bon mais agréable aussi, avec des critères objectifs tels qu’IPS, bonne luminosité, et une résolution HD de préférence, étant donné que sur un écran même en 14″ le supplément de pixels n’apporte pas grand-chose mais vide la batterie rapidement
  • Des ports ! Le principal reproche fait aux derniers Macs est de ne plus en avoir… je ne voulais donc pas une copie de ce système, aussi compréhensible soit-il dans certaines situations. Exit donc les excellents Dell XPS. Au minimum, un port USB-A, USB-C, un lecteur de carte SD plein format et pourquoi pas un port HDMI.
  • Un écran tactile, repliable ou mieux, détachable. C’est le but de l’opération… pas question de partir sur un ordinateur traditionnel tactile.
  • Utilisable en toutes situations, y compris sur les genoux… les tablettes avec clavier ne peuvent donc pas faire partie de ce choix, le précurseur HP zBook X2 non plus.
  • Des composants modernes : de préférence des processeurs de 10e génération et, pourquoi pas, une carte graphique indépendante.

Fait assez rare pour moi, au moins en informatique, je suis même passé en grande surface pour voir, toucher, prendre connaissance dans le réel de ce qui se faisait et que je ne connaissais vraiment pas du tout. Ça m’a permis d’affiner encore mes besoins, idées… et aversions. Peut-être est-ce une maladie, contaminé que je suis à trop me concentrer sur des machines dites de haut de gamme, peu d’ordinateurs ont retenu mon attention : clavier désagréable – pour moi – look trop tape à l’œil, machine taillée à la hache, manque de design ou finition légère ou trop plastique… Finalement, dans ce magasin, seule une série m’a vraiment plus, par sa technique, son aspect et la qualité de ses machines : la gamme Surface de Microsoft… qui se trouvait dans un espace spécial dédiée… à côté de celui dévolu à Apple !

Après plus d’un mois de réflexion, j’ai finalement cassé ma tirelire et acheté le Surface Book 3, en 15″… parce que ça donne encore mieux… mais aussi parce que le prix est le même que le 13″ (en fait, il est même très légèrement moins cher dans les offres du jour !).

Quitte à tenter un retour Windows, autant le faire avec une machine qui serait à la hauteur de mes besoins et qui pourraient vraiment démontrer tout ce qui est possible dans cet univers. 

L’aventure est donc repartie pour un tour. Pour ceux qui n’ont pas suivi la première tentative Windows de la fin de l’an passé, je vous mets les articles ci-dessous.

Dernières publications

Pin It on Pinterest