Billet de la mer

Publié le 30 Juil 2013
b
990 vues

Premières vacances avec Mimi en âge de comprendre le dépaysement. Objectif : la Côte belge.

C’est la maman qui a choisi: Et Papa a accepté. Retourner en Belgique 10 ans après l’avoir quittée, ça ne se refuse pas. Ces vacances – un peu comme toutes les autres – sont pour moi l’occasion de prêter un peu plus d’attention au développement de notre petite perle. Et que de progrès !

Elle marchait lorsqu’on lui donnait les 2 mains, maintenant elle y arrive presque aussi bien avec une seule main … bientôt, ce sera « sans les mains » … mais avec les pieds … et parfois les fesses ;).
Au niveau de la communication, les progrès sont également évidents :
elle dit « Oui » et « Non » avec la tête. Ça promet de belles parties de plaisir.
elle dit « Papa! » pour tout ce qui lui fait plaisir, y compris les ânes qui passent devant elle !
elle comprend et obéit de plus en plus aux informations verbales données sans gestes d’accompagnement.
Cette communication « décalée » m’interpelle souvent : elle comprend bien plus qu’elle ne s’exprime. Nous sommes habitués à un dialogue, dans lequel un phrase en appelle une autre en réponse et ainsi de suite. Dans le cas de Tamara – et des autres tout petits – elle comprend le message oral mais la « réponse » est bien différente, parfois même invisible. Serions-nous, nous les hommes, parfois encore à ce stade de développement lorsque notre chère et tendre nous reproche de ne pas lui répondre ?

Tamara aime l’eau. Depuis toute petite on le savait. L’expérience « mer » ne l’a pas démenti. Elle aime marcher, bien « attachée » à maman ou à papa, de plus en plus loin dans la mer. Il faut dire que pour cela, la Mer du Nord, avec ses grandes plages et sa faible profondeur au bord des côtes est l’idéal. La découverte du sable a été un grand plaisir. Le temps du « bébé tacheur » est là : on aime jouer avec la boue, en avoir plein les doigts et les habits. Alors, le sable est très amusant.

A côté de ses relances incessantes pour marcher, marcher, et marcher encore – en langage de parents, pour nous casser le dos continuellement! – Tamara passe des moments de plus en plus longs à jouer seule, à vider sa caisse de jeux, à regarder des livres, à découvrir tous les nouveaux emballages qui brillent et qui font du bruit quand on les touche – non, elle n’a pas eu droit aux canettes de bières 😉 – et ensuite à ranger le tout de bon coeur, avec un peu d’aide.

La mer avec les petits, c’est vraiment une bonne idée, une fois les séances à répétition de pommadage passées.

Les albums photos :

Pin It on Pinterest