Je ne l’ai encore jamais vu, il ne s’est pas encore présenté, n’a pas encore souri, ni rigolé, il n’a rien fait pour se faire aimer, et pourtant, je l’aime déjà ! C’est la magie de la parentalité. 

Bébé 3 a choisi de pointer son nez durant l’été … enfin, on y est arrivé : avoir une naissance pendant les vacances, après une grande soeur en juin et une autre en septembre. Jusqu’à aujourd’hui, on n’en a vu que des images par résonance, tout petit, puis un peu plus grand,… Il y a quelques semaines, bébé a bien voulu nous donner une information capitale : son sexe. Mais nous le gardons secret. Depuis, il devient un peu plus concret, réel, c’est comme s’il avait pris corps, s’il était devenu une personne, si je pouvais commencer à faire des plans sur la comète.

C’est la troisième fois que nous « deviendrons parents », et c’est quand même à chaque fois une nouveauté, quelque chose de neuf, même si nous en connaissons déjà de plus en plus… Chaque bébé, c’est une nouvelle aventure : comment sera-t-il ? comment dormira-t-il ? – c’est un peu la question la plus sensible -comment mangera-t-il ? qu’aimera-t-il ou détestera-t-il ? à qui ressemblera-t-il ? Des questions qui pâliront bien vite lorsqu’il sera là.

Alors voilà, quelque part pendant les vacances, bébé 3 viendra agrandir notre famille, de manière très concrète et présente !

Et puis, bébé, si tu lis ce blog un jour, sache que tu es déjà vraiment le bienvenu, je t’aime déjà … et je ne suis pas le seul !

Je ne suis pas le seul !