Y a-t-il un âge que l’on aime … ou tout simplement, on apprécie le développement de nos enfants ?

Peut-être y a-t-il un peu des deux … J’ai besoin d’un peu de contact, de répondant, de communication, même si elle n’est pas verbale. Les tout-petits sont choux … mais qu’il est difficile de communiquer avec eux, de comprendre ce qu’ils veulent, ce dont ils ont besoin !

Et puis vient le premier sourire, puis les bras tendus, et finalement, on ne sait pas vraiment comment, la compréhension au langage de papa et maman : ils répondent – de manière encore non verbale – à ce qu’on leur dit. Quel cap passé ! Quel début de communication ! C’est ce que je vis actuellement avec Alexine … pour moi, c’est comme une sortie d’un espèce de brouillard, ou l’adéquation père-fille est difficile à trouver, il semble que ce soit plus facile pour les mamans !?

Mais l’âge que j’aime, et depuis plusieurs mois déjà – mais je n’en parle que maintenant – c’est celui de Tamara. Le langage est acquis, la communication passe bien … mais il y a bien plus …

Ma fille, il y a ces sourires, ces blagues, ces jeux, avec des objets réels ou virtuels, … La communication fait place à la connivence, aux petits moments partagés juste avec toi, à faire des blagues, ou à jouer à des jeux improbables. Papa redevient un petit garçon pour jouer avec sa déjà grande fille.

Il y a ce repas que tu nous a servi hier, et qui n’en finissait pas de se prolonger. On a mangé en une fois plus ou moins tout ce que ta maman cuisine sur une semaine – et ce n’est pas pour dire qu’elle devrait en faire plus, loin de là ! Il y avait la salade, les champignons, les spaghetti, et encore la souper, puis la pizza, … et encore tant de choses. Tu avais tant de joie de nous préparer et de nous servir tout cela, à ta maman et à moi … L’important, ce n’était pas que nous mangions tout cela – ouf! – mais que nous soyons là près de toi, à te regarder t’affairer dans ta chambre, de ta cuisine à la table et de la table à la cuisine. Quel bon moment ! Merci !

Bien sûr, dans cet âge sympa, il y a bien d’autres choses. Ton langage évolue et les conversations deviennent de plus en plus intéressantes, et parfois déconcertantes. Il y a aussi tes jeux de mots, tes expressions toutes faites … tu es bien la fille de ton papa, je te l’assure, je reconnais en toi quelque chose de moi … et de ta maman aussi.

L’aventure ne fait que commencer – même si j’ai l’impression d’avoir déjà perdu quelques chaînons de ta vie depuis le jour où tu as débarqué dans notre vie, depuis tes premiers pleurs la nuit, et puis tout ce que tu as gagné en autonomie : assise, debout, en marche, … et maintenant, ce sera bientôt qui viendra nous réveiller le matin !

Quelle belle perspective cette vie de famille et ces petits qui grandissent … Certainement bientôt d’autres âges sympa !

Pin It on Pinterest

Share This