En ce fin de mars vraiment printanière, Papa et Alexine ont profité d’une belle promenade dans les hauts de la ville pour admirer les fleurs.

Depuis la rentrée de septembre, les matinées peuvent commencer tôt, puisque Tamara doit être à l’école à 8h10. Ballade en train jusqu’à Lausanne, commissions en ville ou simplement activités à la maison, il y a l’embarras du choix pour remplir la matinée.

Ce matin, c’était promenade, presque chez nous. Après l’école, un rapide passage à la poste pour récupérer un – petit – colis et nous avons pris le bus pour monter sur la colline. Depuis là-haut, on a une belle vue sur la ville et, comme l’a dit Alexine, on voit même le lac ! Ensuite, de ruelles en ruelles, nous sommes descendus vers la ville, entre villas, jardins, champs et fleurs.

Alexine a apprécié contempler les pelouses parsemées de fleurs du printemps, les plates-bandes avec des fleurs de toutes les couleurs, dont les jonquilles que nous été voir à Éclépens il y a quelques jours. A chaque fois qu’elle en voyait, elle attirait mon attention pour être sûre que je ne les aie pas loupées.

À la fin de la descente, elle a voulu pousser la poussette, qui avançait presque plus vite qu’elle à cause de la pente. Éclats de rire à n’en plus finir ! Ballade pleine de couleurs, de bonne humeur, de lumières et de plaisirs.

Ensuite, nous avons été rendre visite à nos anciens voisins, fait quelques commissions pour le diner … et c’était presque le temps d’aller chercher Tamara à l’école. Mais Alexine a préféré rester à la maison jouer avec grand-papa, qui a reporter sa sieste de quelques dizaines de minutes.

Y’a d’la joie le vendredi avec papa !

Pin It on Pinterest

Share This