Que dire ?

Publié le 19 Sep 2014
b
2 335 vues

Ça fait un bon bout de temps que je n’ai plus rien écrit sur ce blog, non pas que les éléments intéressants à relater aient manqué mais putôt que le temps et l’énergie pris à les vivre n’en ont pas laissé beaucoup pour les écrire.

Eté quand même réussi, belles vacances dépaysantes à deux pas de chez nous : la période estivale a été appréciée même si d’aucuns parlent de temps pourri. Nous avons découvert la région de Grindelwald et nous avons tellement aimé découvrir tant de choses, nous sentir tellement ailleurs sans avoir passé une journée dans la voiture – ou dans l’avion – pour y arriver.

Pour Tamara aussi, il y avait son lot de nouveautés et de découvertes. Une autre « maison », une plaine de jeux à la porte, une grand trampoline, un décor avec plein de nouveautés, plus de mmmmmmh (vaches), de cocos (poules), d’eau – vive les chutes ! – et des modes de transport bien différents – train, télécabine, bus postal, … – empruntés en famille : papa, maman et Ta, comme elle dit. Du coup, chaque fois qu’elle voit un train ou un bus passé, elle rappelle qu’on les a utilisés ensemble avec sa petite litanie : Papa, maman et Ta !

Et puis elle parle ! Que de nouveaux mots, d’abord partiels, un peu déformés, puis, petit à petit, la plupart du temps, elle les « corrige » toute seule, parfois avec l’aide de papa. Corriger est en fait un bien curieux mot dans cette situation : en effet, son mot est parfois bien plus proche de la réalité qu’elle décrit mais ne correspond pas au langage établi et utilisé par « les grands ».
Et maintenant elle dit son prénom en entier ! Ça aussi ça a été une aventure … Pendant des mois, elle s’appellait « Ça“. Papa lui a appris « Ta » et après quelques jours d’entraînement, elle s’est appelée spontanément ainsi. La semaine dernière, MamiJo – grand-maman comme elle dit – est venue passer quelques jours à la maison et lui a appris la deuxième syllabe : Tama … Ces derniers jours, à force d’entendre son prénom, le « ra » se balladait parfois quelque part, avant ou après le « ma » … et finalement, hier, c’est sorti, spontanément : Ta-Ma-Ra ! Bravo ma fille !

Dernières publications

Pin It on Pinterest