Vacances sac au dos

Publié le 12 Août 2015
b
575 vues

Après quelques dizaines d’heures à préparer les horaires de mes collègues, j’avais promis à mon épouse et à mes filles quelques jours de vacances en auberge de jeunesse et au bord du lac. C’est ce que nous avons entrepris … en train !

C’est ainsi que nous sommes partis, un beau matin, avec 2 sacs à dos, une poussette … et quelques babioles pour 72 heures sans voiture.

L’objectif premier était de rejoindre Lucerne pour une belle balade avant de prendre le bateau et le bus pour rejoindre l’auberge de jeunesse que nous avions réservée, les pieds dans l’eau du Lac des Quatre Cantons. Le voyage a été agréable, les filles jouant, dormant tour à tour … et papa profitant d’être déjà en vacances, sans le stress de la route. A midi, nous avons tourné un petit restaurant, avec terrasse au 6e étage, surplombant la vieille ville, une véritable aubaine.

 

Nous profitons d’une petite brise pour la traversée du lac et arrivons sans encombre à notre hôtel familial. Les sacs sont vite défaits et nous découvrons l’endroit. Joli, avec pleine de jeux et plage privée. On se trempe déjà les pieds avant de se promettre d’aller plus loin le lendemain. Les filles sont fatiguées mais l’excitation de l’aventure ne les aide pas à s’endormir rapidement.

Après une nuit un peu sportive, nous nous préparons pour une nouvelle journée. Au programme, Rigi et … baignade ! La montée en funiculaire est assez impressionnante. On monte vite et on n’est pas très droit. Au sommet, il y a beaucoup de monde, mais nous trouvons notre chemin jusqu’au point de vue. Tamara aime monter sur la tour, elle le fera même trois fois ! Il faut dire que la vue est vraiment splendide et panoramique.

La descente est sportive, nous sommes assis sur des strapontins, dans un wagon belle époque. Pas évident de ne pas tomber en avant pour Tamara. La baignade est la bienvenue, surtout pour maman qui ronge son frein depuis longtemps. Elle sera la première à l’eau ! Le souper se fait entre nous, melon, jambon, pain … et guêpes, invitées indésirables.

La deuxième nuit est un peu plus paisible. Le lendemain, nous avons le temps de jouir du hamac, à la plus grande joie des filles.

Le retour se fera dans le calme et la joie, malgré la fatigue qui se fait sentir pour chacun. Dîner au poisson à Lucerne, petite – ou plus grosse – glace en attendant le train. Tamara finira pas s’endormir très profondément entre Bienne et Yverdon, au point de prendre la place de sa soeur dans la poussette en arrivant à la gare.  L’avantage – pour papa – des vacances en train, c’est qu’elles se terminent vraiment quand on arrive à la maison, et non lorsqu’on prend la route du retour.

Une bien jolie aventure, malgré la canicule !

Dans la même catégorie…

Papa à plat

Papa à plat

Hier, j'avais prévu un beau programme pour ma journée d'indépendant : article pour le blog photo sur Morat lumières - enfin ! - mise en route de l'annonce de la mise à jour d'ENSEIGNER.org en 2020 et, surtout, la création de mon site professionnel. Plus question que...

Je découvre

Je découvre

Aujourd'hui, les grandes soeurs étaient au ski avec leur classe, c'était donc une journée privilégiée avec la petite dernière. Ça m'a rappelé tellement de souvenirs. Outre les activités prévues pour la journée, Eléonore était en mode je découvre tous azimuts. Si la...

Visite des crèches d’Estavayer-le-lac

Visite des crèches d’Estavayer-le-lac

L'école est terminée, les vacances sont là et, avec trois enfants à la maison, ça a quelques airs de colonie de vacances. Nos filles sont capables de trouver des dizaines d'occupations, centrées la plupart du temps sur le bricolage et la mise sur pied de spectacles......

Pin It on Pinterest