Un PC à 50 % ferait-il l’affaire ?

Publié le 17 Oct 2020
b
325 vues

Léger, maniable, tout en un, vraiment… et moitié moins cher ! Jusqu’ici, je n’ai pas vraiment regardé à la dépense pour avoir du matériel de travail me permettant de… travailler ! Sans être limité par des performances trop réduites. Par des pannes ou problèmes à répétition. Mes spécificités de base sont toujours les mêmes : processeur i7, 16 Gb de RAM au minimum, 1 Tb de SSD… Concernant l’écran, un IPS sinon rien – l’expérience IdeaPad bon marché me l’a prouvé ! – une résolution HD au minimum et une gamme de couleurs correcte, sans être forcément 100% P3 !

Dans bien des gammes, cela m’amène à prendre le modèle le plus élevé, à un prix qui l’en tout autant. En Mac, mon 13″ acheté fin 2019 et datant de 2018 était l’affaire la plus optimisée chez Apple. Une ancienne version, donc moins cher mais toute la puissance nécessaire pour mon travail quotidien… et même plus ! Il n’y a pas si longtemps que cela – 5 ans tout de même – je travaillais quotidiennement avec un Macbook Retina 12″, 8Gb de Ram et 512 Gb e SSD. C’est la seule machine qui m’ait limité réellement dans mes tâches régulières. Trop d’onglets dans Safari amenait de sacrés ralentissements et mon catalogue Lightroom le clouait sur place… mais je le savais avant de l’acheter. Finalement, c’est la taille de l’écran qui m’a amener à passer à la machine suivante : travailler sous Windows sur une machine de 12″, c’était vraiment difficile… et sous MacOS pendant de longues heures aussi !

Le Surface Book 3 en 15″ est une excellente machine, avec un splendide écran… mais trop grand, trop lourd, trop encombrant pour mes tâches quotidiennes, en déplacement et en classe. Trop, trop, trop… En fait, il me faudrait l’Ideapad de l’an passé, bien boosté et optimisé !

C’est de cette manière que je me suis rapidement porté sur le Yoga C940 de Lenovo, bien avant l’été déjà. Et puis, de comparaison en comparaison, d’optimisation en fonctions alléchantes, j’ai presque fait le tour de toutes les marques – heureusement, je ne les ai pas tous achetés ! – avant de revenir à ce premier amour. Il a tout ce qu’il faut, est léger, et d’un rapport taille d’écran encombrement excellent, avec ses bordures très fines sur 3 côtés. J’ai donc appris une leçon : prendre en compte également le feeling dans le Choix de mon matériel et pas seulement prendre le « meilleur » selon les tests et les spécificités !

Et puis, même si ce n’est pas un critère de première importance, il est moins de la moitié du prix du Surface ! Une belle cerise sur le gâteau.

Si la transformation en tablette du Surface book, en enlevant l’écran, est alléchante, dans la pratique, elle est quand même fastidieuse, avec un démontage/remontage un peu complexe malgré toute la technologie embarquée. Avec le Yoga, c’est plus simple : ouvrir l’écran jusqu’à l’angle désiré et c’est fait !

La technique embarquée est très semblable – même processeur, mais puce graphique, hormis la seconde carte, un peu moins de RAM (16 au lieu de 32) et un peu plus de disque dur (SSD de 2 Tb au lieu de 1, de quoi voir venir) – les tâches quotidiennes et les onglets de navigateur internet ne sont pas prêts d’être limités  par la  puissance technique !

Un excellent rapport poids/encombrement/puissance

Partir en camp et préparer ses bagages pour un voyage collectif en train est un événement qui demande un peu de doigté. Je pars avec tout le matériel nécessaire pour prendre des photos et faires de vidéos. Même si tout le travail de traitement ne sera pas effectué sur place, il s’agit quand même de  pouvoir traiter les photos pour le blog, et stocker les vidéos pour une sauvegarde, voire commencer à dérusher et à trier la pellicule numérique. Les capacités de montage vidéo sont encore à tester, le programme à utiliser l’est également. Les 1,35 kg de ce tout en un relativement puissant (i7 mobile et 16Gb de RAM, 2 Tb de SSD) sont particulièrement appréciables. Il s’agit du même poids qu’un Macbook  pro 13″, avec l’avantage d’un iPad intégré – ou presque.

Mes tâches quotidiennes n’ont rencontré aucun problème, bien au contraire ! Blog, communication, développement et publication des photos avec Lightroom : rapide, efficace, et même la possibilité de retoucher certains éléments au stylet sans accessoire supplémentaire. Même ce dernier est rangé dans l’ordinateur !

Après un essai un peu à la légère, un achat trop réfléchi et tout en démesure, voici le choix de la mesure, l’outil de travail qui me convient au quotidien. Un vrai plaisir de travail qui ne s’en va pas après les premiers jours !

Dernières publications

Pin It on Pinterest