Ce matin, surprise, tout était blanc ! En fait, on avait bien « entendu » la neige toute la nuit mais on ne s’attendait pas à ça…

Tout était blanc, pour la plus grande joie des filles… et un peu de stress pour papa : comment allons-nous redescendre avec ces 3,5T sans pneus neige ! Mais, avant de penser problème, profitons ! C’est splendide (voir les photos d’hier). On fait fondre de la neige pour avoir de l’eau – un peu sale parce que papa a gratté le sol en prenant la neige. Et puis, on recommence les glissades, on gratte la glace sur le camping-car. On avait pensé à la neige et pris les équipements nécessaire, on est ravi de les utiliser. La neige, c’est le pied… mais on n’a pas trop envie de continuer notre tour de Suisse sur ce mode, un peu de printemps serait le bienvenu.

Vers 10 heures, le chasse-neige est passé et nous a rendu un grand service : non seulement il a déblayé l’allée centrale du parking mais il a aussi complètement « détouré » le camping car. Il ne faudra donc pas mettre les chaînes pour sortir de sa place de parc.

En route…

On a bien profité, les filles ont bien joué, maman aussi, papa a un peu stressé mais c’est le temps de continuer notre voyage, et de prendre la route direction Château-d’Oex. Si la route jusque là est assez mauvaise – je descends très concentré, à une vitesse qui ne dépasse pas 20 à 30 km/h – elle devient belle ensuite et nous livre ces merveilleux paysages de début de printemps : bleu et blanc en haut, vert en bas. Merci à ma co-chauffeuse pour les belles photos sur la route – non, je ne photographie pas en conduisant et je n’ai pas de caméra embarquée !

Souvenez-vous, nous n’avons pas d’eau courante, donc pas de douche ! Nous sommes au 3e jour et le désir d’une douche se fait pressant. Ma chère épouse se souvient donc de son enfance et des superbes heures passées à la piscine de Gstaad, qui ne nous demande que quelques minutes de détour. Tous à la douche, tous à la piscine, chaude, et très bien conçue pour les enfants.

Bon, d’accord, le parcage laisse un peu à désirer ! Si notre camping car ne fait que 6m de long, il faut bien constater que les places sont un peu courtes… Allez, on se met un peu en biais, on prend deux places et on n’empêche personne de passer !

La route continue

Après un bon dîner sur le parking d’à-côté – moins en pente – la route continue vers Saanen, Interlaken, à travers le Brünig puis vers le lac des 4 cantons. Les routes sont bonnes, les paysages splendides, et on profite de la hauteur du camping car : même les filles sont à la fête des beaux paysages.

Le lac des 4 cantons était l’objectif à atteindre pour cette journée, afin de profiter d’une journée entière au « Tierpark » (parc animalier) de Goldau le lendemain. Il ne reste plus qu’à trouver une belle place où passer la nuit, si possible près de l’eau. C’est finalement sur la place du port de Buochs que nous trouvons un bel emplacement pour quelques francs.