On dit que ce qu’on attend depuis longtemps rend meilleure la chose lorsqu’elle arrive… C’est ce qui se passe avec notre voyage en camping car.

Nous l’attendons depuis des semaines, des mois, et il se rapproche de plus en plus !

Préparer les bagages

Non, pas autant quand même !

Pour nous qui avons l’habitude de partir camper « sous toile », c’est une aventure un peu en demi-teinte, non dans le bonheur mais dans la forme. En effet, nous aurons un toit en dur, une mobilité comme jamais, mais un espace très restreint, plus encore que notre tente qui nous offre pas moins de 48 mètres carrés. Là, ce sera, en gros, 4 fois plus petit, espace de conduite compris. Par contre, l’aménagement et un peu plus solide et avancé et, surtout, il n’y a rien à mettre en place. Même si ranger tous nos bagages prendra pas mal de temps, un peu plus que dans une location étant donné qu’il faudra bien utiliser les nombreux espaces limités, nombreux et rares, géants et bien petits. Vous l’aurez compris par cette dernière phrase oxymorique : un camping car, c’est peu et beaucoup à la fois… C’est surtout la manière de penser « camping car » qu’il faut appréhender : le maximum dans un minimum d’espace, donc le minimum pour bien vivre, vivre, survivre… Et pour plusieurs qui ont choisi cette habitation comme habitation pérenne, c’est la voie grande ouverte sur le moins, voire le minimaliste.

Je ne suis pas sûr que nous visions cette tendance, en tout cas pas dans le fond. Car en réalité, chaque élément doit être bien pensé : est-ce nécessaire, vraiment ? En aurons-nous besoins, vraiment, ou est-ce que ça peut toujours servir ? Nos différents éléments de vie quotidienne et de loisirs doivent passer par ce filtre…

  • la nourriture : que devons-nous emporter et que trouverons-nous facilement sur place, sans déplacer chaque fois toute notre maison ?
  • les habits : partir au printemps et voyager à différentes altitudes complique un peu cet élément. En effet, habits chauds et légers, pour la pluie et le beau temps seront nécessaires. Les combis d’hiver peut-être aussi, au moins pour les filles non, pas de sexisme dans cette expression mais jusqu’ici, nous avons 2 filles, c’est donc bien d’elles que je parle.
  • la trousse de toilette : exit nos 4 trousses habituelles. On va éviter le double emploi, prendre un exemplaire du nécessaire (à part les brosses à dents bien sûr !)
  • l’électronique : appareils photos, ordinateur, tablette, … il faut choisir le nécessaire, ce qui permettra vraiment de rapporter de belles photos sans trop s’encombrer. J’en connais beaucoup qui emportent seulement un compact en vacances. J’en ai fait l’expérience l’an passé au camping. Cette fois, je prévois d’élargir un peu la panoplie mais je ne prendrai de loin pas tout. Au niveau informatique aussi, ce sera le minimum vital. peut-être que j’écrirai un billet à ce sujet sur le blog photo.
  • les loisirs et les occupations : les journées seront déjà bien remplies de tout ce qui fait la vie en camping car. Tout prend plus de temps, et le fait d’avoir la nature à notre porte nous permettra de passer beaucoup de temps à l’extérieur. Pas besoin de prendre – trop – de livres mais quand même quelques-uns. Jeux de société pour petits et grands seront de la partie. Pour les filles, ne pas oublier livres, matériel de dessin et doudous. Et puis, quelques jeux d’extérieur et les trottinettes seront de bons « investissements ».

Préparer l’itinéraire

Généralement, je suis (re-)connu pour tout planifier, en profondeur, de manière plutôt carrée avec, parfois, un peu de fantaisie. Pour ces vacances hors du commun de notre vie familiale, nous désirons vivre au maximum ce que nous offre notre mode de déplacement : la liberté ! Aussi, nous n’avons effectué aucune réservation et irons au petit bonheur la chance, nous arrêtant là où nous avons envie et prendre les chemins de traverse chaque fois que nous le pourrons – avec notre géant de 2,3 m de large et 2,8 m de haut ! Nous avons des envies, des idées, des projets,… et la possibilité chaque jour de changer d’avis – oui, mais pas trop quand même !

Charger

Cela viendra toujours assez tôt ! Certes, il y aura bien moins à emporter que pour aller camper, avec nos 1600 litres de bagages environ. Mais à voir ce qui s’accumule dans le hall d’entrée – et sur les multiples listes – depuis plusieurs jours, le champion de Tetris risque de devoir mettre ses talents à exécution ! Heureusement, outre la cabine de vie, notre camping car a une grande soute à bagages.

Partez !

Ça fait des mois, des semaines que les filles demandent quand on part. Il faut dire que ce projet, nous l’avons un peu pensé et préparé ensemble. Nous en sommes au décomptage des nuits… Bientôt ce sera le jour « J », ou plutôt « V ». Nous nous réjouissons jour après jour, c’est ce qui rend le projet si enthousiasmant. Prochain billet certainement sur la route !

Ah oui, juste encore une chose : l’image est une illustration, sympathique, mais pas réelle. Notre camping car sera plus grand, plus récent… et moins publicitaire 🙂 .

Pin It on Pinterest

Share This